Sommeil Bébé

Comprendre les régressions du sommeil de ton bébé

Publié le

12/4/2021

Aujourd’hui je voulais te parler d’un sujet qui pose beaucoup de questions : les régressions du sommeil de bébé. J’ai abordé le sujet rapidement dans mon précédent article sur les cycles de sommeil, mais j’ai trouvé que ça méritait un article dédié car il y a beaucoup de choses à dire.

Pour moi, une régression du sommeil est assez simple à définir. C’est lorsque tout fonctionnait très bien et que du jour au lendemain plus rien ne marche 😂.

Prenons un exemple : toi et ton bébé avez une petite routine bien rodée depuis plusieurs mois, elle fonctionne et ton bébé dort bien. Et BIM du jour au lendemain, plus rien ne va, ton bébé met des heures à s’endormir et votre rituel adoré ne fonctionne plus. Tu ne comptes même plus les réveils nocturnes tellement ils sont nombreux. C’est une régression du sommeil que ton bébé traverse.

Les différentes régressions du sommeil de bébé

Il y a quand même deux types de régression du sommeil qu’il faut identifier :

1) celles qui sont liées à des changements physiques importants naturels (poussées de croissance, poussées dentaires) ou causées par des petits bobos (réactions au vaccin, infections virales ou bactériennes, bronchites, otites, etc.), et des changements émotionnels (entrée à la garderie, retour au travail de maman, déménagement, départ de papa pour une semaine, début de l’entraînement au dodo…) qui viennent jouer avec les nuits de sommeil.

2) celles qui vont intervenir à des périodes plus ou moins précises de la vie de bébé :
4 MOIS : voici la première VRAIE régression. Ton bébé dort moins, il a du mal à s’endormir, il multiplie les réveils nocturnes, les siestes sont plus courtes. Il peut aussi commencer à se tourner, donc il peut rester pris sur le ventre pendant la nuit. Il a besoin de ses parents, de se sentir en sécurité car il prend conscience du lien d’attachement qui l’unit à ses parents et éprouve des difficultés à se séparer.

Il a aussi plus besoin d’être stimulé pendant la journée et commence à vraiment profiter de ses périodes d’éveil. C’est aussi la période où la structure de son sommeil change (passant d’un endormissement en sommeil agité puis sommeil calme à un endormissement en sommeil lent puis sommeil paradoxal). Ce sont toutes ces petites choses qui vont venir perturber le sommeil de ton bébé et les habitudes que vous aviez pu prendre.

6 MOIS : Il y a une autre régression du sommeil aux alentours de 6 mois (et là tu vas me dire « Déjà une autreeee ? »). Oui je sais. Celle-ci est généralement liée à la mobilité et la coordination des membres de ton bébé. Elle peut parfois passer inaperçue. Ton bébé commence peut-être à vouloir s’asseoir et ça lui prend beaucoup d’énergie. C’est aussi le bon moment pour intégrer les objets de transition. Possibilité d’une poussée de croissance ici aussi.

8 MOIS : elle peut intervenir plus tôt vers 7 mois ou plus tard vers 9 mois. C’est la fameuse régression liée à l’angoisse de la séparation.

Imagine-toi qu’à chaque fois que tu disparais de la vue de ton bébé, ce dernier est persuadé que tu as disparu pour de bon ! A cette période il pourra aussi devenir plus craintif vis à vis des personnes qu’il ne connaît pas. Tu te rendras aussi peut-être compte que c’est la période « MAMAN », il ne veut personne d’autre et n’accepte d’être que dans tes bras ! Papa, frère, sœur, grands-parents, il ne veut rien savoir !

Pendant cette régression tu devras parler le plus possible à ton bébé, lui expliquer où tu vas à chaque fois que tu t’absentes, même si c’est juste pour aller aux toilettes (si si je t’assure). Tu peux aussi jouer à cache-cache avec lui pour lui faire comprendre que tu finis toujours par réapparaître même quand tu t’en vas.

12 MOIS : Les premiers pas tant attendus ! Même si ton bébé ne marche pas encore, c’est une période forte au niveau de son développement moteur. Tu remarqueras que ton bébé est collé à toi et qu’il demande plus d’attention.

Il assimile beaucoup de choses car c’est une période où il fait face à d’importants développements émotionnels et cognitifs.  Il a donc beaucoup de nouvelles choses à assimiler et tout cela mis ensemble, eh bien, ça perturbe son sommeil.

>> A lire aussi : Exercices de psychomotricité pour bébé : 25 idées d’activités de 0 à 24 mois

18 MOIS : c’est l’apogée de l’angoisse de séparation (cf régression des 8 mois) qui représente une grande étape mais c’est aussi le développement de la personnalité et de la parole. C’est souvent au moment de l’endormissement et de la séparation qu’il y aura des difficultés. C’est aussi souvent le passage au grand lit.

24 MOIS : c’est l’âge de ce que j’aime à appeler la crise d’adolescence dans le corps d’un bébé. Ce qu’on appelle aussi le terrible-two. Et oui, ça perturbe le sommeil. Ton bébé (et on va maintenant commencer à dire enfant et non plus bébé, aïe) a à présent sa personnalité à part entière. Il comprend qu’il peut dire non, faire des choix.

Cette phase pourra être plus ou moins intense en fonction des bébés. Elle peut se traduire par des difficultés au niveau du sommeil ou encore parfois au niveau de l’alimentation (on entend souvent à cette période des parents dire que leur bébé est devenu difficile).

Dans tous les cas, il faudra accompagner ton bébé et répondre à ses besoins. 😉

Recevoir mon conseil bébé hebdomadaire

Recevoir mon conseil bébé hebdomadaire

Reçois toutes les semaines un conseil ou un exercice à faire avec ton bébé.

Merci ! Rendez-vous dans ta boîte mail pour valider ton inscription.
Erreur !
La Box Baby yoga

La Box Baby yoga

La BÉBÉBOX couvre toutes les problématiques du bébé, de 0 à 3 ans. Ainsi, grâce à elle tu es autonome, pendant les trois premières années de ton bébé. Les questions que tu as quand il a 3 mois ne seront pas les mêmes que lorsqu’il aura 6 mois. Et dans la BÉBÉBOX , tu auras toutes les ressources pour ça !

en savoir plus

Sommeil à 4 mois : Régression ou Progression ?

A 4 mois, ton petit bout passe du statut de nourrisson au statut de bébé. C’est une phase très importante, avec un changement hormonal et un développement émotionnel. Du coup il y aura une régression temporaire du sommeil, mais c’est aussi une évolution de ton bébé.

C’est une régression temporaire car elle va durer d’une à deux semaines, ensuite elle va s’en aller (si si je t’assure). Il est important d’être patiente et de pas inclure des choses avec lesquelles tu n’es pas à l’aise et que tu n’es pas prête à continuer après.

Comment réagir face à ces régressions ?

Les régressions du sommeil liées à un changement physique passeront une fois que bébé ira mieux. Les autres régressions passent généralement en 5 à 10 jours.
Le plus important est de répondre aux besoins de ton bébé pendant cette période. Ne l’ignore pas. Câline-le, explique-lui les choses (surtout pendant la période de l’angoisse de la séparation).

Le plus important pendant ces régressions, afin de s’assurer qu’elles soient bien éphémères, est de ne pas créer de conditionnements. Je te déconseille donc de mettre en place des choses que tu ne souhaites pas continuer après que ton bébé ait passé cette régression.

Par exemple, n’introduit pas un biberon de lait en pleine nuit pour le calmer, ne le prends pas dans ton lit si tu n’es pas ok avec le cododo par la suite. Si vous n’avez pas le choix (et c’est souvent le cas) alors lâchez prise, et faites comme vous le sentez. Gardez en tête qu’il faudra prendre quelques jours/semaines pour que bébé se défasse de cette nouvelle habitude une fois la régression passée.

Par contre, tu peux installer un petit matelas au sol à côté de son lit dans sa chambre et dormir avec lui dans SON environnement pour le rassurer (surtout quand il est malade) et répondre à ses besoins.

Une régression peut parfois aussi donner envie de TOUT changer. Tout remettre en question : la chambre, le lit, le rituel. Ne te laisse pas tenter par ça et prends le temps, continue ton rituel ou adapte-le mais n’abandonne pas tout sous prétexte que rien ne fonctionne en ce moment.

Si tu as des choses à ajouter ou des questions sur les régressions de sommeil, envoie-moi un email. 😉

Plus d'articles sur le même sujet

Elodie, fondatrice d'Even & Moi
Salut!
Et si tu te demandes
qui je suis,

Je suis Elodie, maman du MERVEILLEUX Even, et fervente croyante qu’il y a TOUJOURS une solution pour apaiser et accompagner bébé au quotidien.

C’est avec ce mantra en tête que j’ai décidé de me former à tout un tas de techniques car je me suis vite rendue compte qu’en tant que maman il était nécessaire et même primordial d’être armée pour accompagner nos petits bouts au quotidien.

Je suis donc aujourd’hui professeure de Baby Yoga (en crèche et à distance), réflexologue bébé, coach en sommeil certifiée et formée au massage bébé indien Shantala.

un peu plus sur moi
Ton bébé ne fait toujours pas ses nuits malgré tous tes efforts ?

Reçois ta vidéo gratuite avec 5 TECHNIQUES pour accompagner ton bébé vers un sommeil serein !

Parfait ! Ta vidéo arrivera dans ta boîte mail ;)
Il y a eu une erreur !